Carmignac

Carmignac Portfolio Grande Europe : La Lettre du Gérant

  • Auteur(s)
    Mark Denham
  • Publié
  • Longueur
    7 minute(s) de lecture
  • +8.66%
    Performance de Carmignac Portfolio Grande Europe

    (part A EUR Acc) au premier trimestre 2023

  • +8.39%
    Performance de l’indicateur de référence*

    au premier trimestre 2023

  • +8.62%
    Performance annualisée du Fonds depuis la reprise de sa gestion par Mark Denham**,

    contre +7,41% pour l’indicateur de référence

Au premier trimestre 2023, Carmignac Portfolio Grande Europe a réalisé une performance de +8,66%, contre +8,39% pour son indicateur de référence*. Depuis novembre 2016**, la performance cumulée du Fonds ressort à +69,36%, contre +57,63% pour son indicateur de référence.

Environnement de marché sur la période

L’année 2023 avait commencé sur les chapeaux de roues, les tendances observées fin 2022 se poursuivant avec : i) une atténuation des craintes de récession grâce aux mesures de soutien budgétaire en faveur des ménages, à la décrue des prix du gaz et à la réouverture rapide de la Chine ; et ii) une résistance du sentiment des investisseurs en dépit de l’inflation persistante, de la tonalité restrictive du discours des banques centrales et des hausses de taux continues. Les secteurs sensibles à la conjoncture économique étaient très bien orientés en janvier et février, mais la tendance a changé en mars. Avec la faillite de la Silicon Valley Bank aux États-Unis, suivie des inquiétudes entourant le groupe Credit Suisse qui ont abouti à son rachat par son compatriote, le géant UBS, le secteur bancaire a effacé la totalité de ses gains depuis le début de l’année avant de connaître un rebond partiel en fin de période. Les secteurs plus défensifs du marché se sont en revanche bien comportés. À la fin du trimestre, le marché a connu un retour au calme, soutenu par une baisse de l’inflation à l’échelle mondiale, qui a renforcé les anticipations d’une fin prochaine du cycle de hausse des taux.

Commentaire de performance / Qu’avez-vous fait dans ce contexte ?

Si dans un premier temps le mix sectoriel a été défavorable à notre Fonds compte tenu de son exposition généralement faible aux secteurs les plus cycliques du marché (distribution, automobile et banques, par exemple), la volatilité du mois de mars nous a permis de regagner le terrain perdu et de terminer la période sur une performance en ligne avec celle de notre indicateur de référence. Bien que nous ne prévoyions pas de récession en Europe au cours des prochains trimestres – peut-être pas même en 2023 –, nous nous attendons à ce que le resserrement persistant des politiques monétaires partout dans le monde se ressente, avec un décalage, sur la dynamique économique. Dans ce contexte, les entreprises – comme celles de notre portefeuille – qui bénéficient de flux de revenus et de merges plus visibles et plus stables devraient tirer leur épingle du jeu, aidées en cela par une détente continue des rendements obligataires.

Sur le trimestre, nos valeurs technologiques ont fortement contribué à la performance du Fonds. Le titre SAP s’est apprécié après la publication par la société de solides résultats annuels, reflétaient notamment le dynamisme continu de son activité Cloud, dont le chiffre d’affaires et les marges ont augmenté, et la confirmation de ses objectifs pour l’exercice, qui a levé les incertitudes entourant ses perspectives de croissance. Le titre de l’équipementier des puces ASML a également réalisé une solide performance, bénéficiant d’une révision à la hausse des attentes du marché face à la perspective d’un rebond de la demande à compter du second semestre 2023.

De manière inhabituelle, la contribution de nos positions dans le secteur de la santé a été plus contrastée au premier trimestre. Parmi les contributions positives, le cours de Novo Nordisk, notre principale participation et position de longue date, s’est apprécié, la relance aux États-Unis de son traitement très demandé contre l’obésité, Wegovy, ayant surpassé les attentes. Lonza, dont le titre s’est également inscrit en forte hausse sur le trimestre, a pour sa part communiqué de très bons résultats annuels et des indications prévisionnelles encourageantes. Cette position, que nous avions acquise l’an dernier après que le titre eut été victime du mouvement de rotation dû à la hausse des taux qui a pénalisé les valeurs de qualité, constitue aujourd’hui l’une de nos principales participations. En tant que sous-traitant pharmaceutique fournissant un large éventail de services, Lonza offre des perspectives de croissance très stable et sûre, soutenues par des contrats de longue durée. Du côté des contributions négatives, nos valeurs biotechnologiques ont sous-performé sur la période. Argenx a accusé un léger repli, les investisseurs commençant à nourrir des inquiétudes quant aux résultats d’une étude clinique évaluant un composé en stade final de développement qui sont attendus au deuxième trimestre. Bien que nous ayons réduit de moitié cette position afin d’atténuer les risques liés à ces résultats, nous sommes convaincus qu’Argenx dispose d’une kyrielle d’autres projets intéressants à venir. Le titre Genmab s’est également replié, affecté par l’absence de puissants catalyseurs en 2023, ce qui est inhabituel pour cette société.

Perspectives pour les prochains mois / Comme le Fonds est-il positionné pour les prochains mois ?

Prudents quant aux perspectives, nous préférons actuellement conserver des positions relativement défensives dans les secteurs de la technologie – SAP et ASML (cet équipementier, par exemple, est protégé par un carnet de commandes représentant deux ans d’activité) – et de la santé. Cependant, il importe de souligner la diversité de nos entreprises en portefeuille dans ce dernier segment, qui appartiennent à de multiples sous-secteurs différents (à savoir produits pharmaceutiques, biotechnologie, appareils médicaux et services de sous-traitance). Notons également que le secteur de la santé reste l’exposition sectorielle la plus importante du Fonds (environ 35%). Au premier trimestre 2023, nos valeurs industrielles ont également réalisé une performance positive. Assa Abloy et Schneider ont publié de solides résultats annuels et tenu des commentaires globalement rassurants sur leur activité actuelle. Toutefois, eu égard au risque de détérioration des statistiques économiques qui se profile, nous avons allégé notre exposition au secteur industriel, en dépit des tendances à plus long terme favorables dont bénéficient les sociétés de notre portefeuille.

Etant donnée que nous avions ajouté un grand nombre de nouvelles positions en 2022, et en raison de la volatilité induite par la hausse des taux l’an passé, qui a créé des opportunités de grande qualité, nous n’avons apporté aucun changement significatif au portefeuille depuis le début de l’année. Comme toujours, nous sommes optimistes quant à la perspective prochaine de récolter les fruits de ces nouveaux investissements en 2023 et au-delà. La modération des tensions haussières sur les taux d’intérêt et sur l’inflation nous conforte dans l’idée que nous n’assisterons pas à une répétition du mouvement de rotation qui a affecté les valeurs de qualité en 2022. Forts d’un horizon de placement idéal de trois à cinq ans et d’une confiance inébranlable dans notre processus de gestion qui privilégie les sociétés rentables affichant un rendement élevé des capitaux employés, réinvestissant dans leur croissance future, nous sommes convaincus de notre capacité à générer des rendements à long terme attrayants pour les investisseurs en actions européennes.

Indicateur de référence : Stoxx Europe 600 (NR, EUR). Depuis le 01/01/2013, l’indicateur de référence est calculé dividendes nets réinvestis. ** Mark Denham a repris la gestion du Fonds le 17/11/2016. Source : sociétés, Bloomberg, Carmignac, 31 mars 2023

Carmignac Portfolio Grande Europe

Une stratégie actions européennes durable et de conviction

Découvrez la page du Fonds

Carmignac Portfolio Grande Europe A EUR Acc

ISIN: LU0099161993

Durée minimum de placement recommandée

Risque plus faible Risque plus élevé

1 2 3 4 5 6 7
Principaux risques du Fonds

ACTION: Les variations du prix des actions dont l'amplitude dépend de facteurs économiques externes, du volume de titres échangés et du niveau de capitalisation de la société peuvent impacter la performance du Fonds.

RISQUE DE CHANGE: Le risque de change est lié à l’exposition, via les investissements directs ou l'utilisation d'instruments financiers à terme, à une devise autre que celle de valorisation du Fonds.

GESTION DISCRÉTIONNAIRE: L’anticipation de l’évolution des marchés financiers faite par la société de gestion a un impact direct sur la performance du Fonds qui dépend des titres selectionnés.

Le Fonds présente un risque de perte en capital.

* Echelle de risque du KID (Document d’Informations Clés). Le risque 1 ne signifie pas un investissement sans risque. Cet indicateur pourra évoluer dans le temps.

Carmignac Portfolio Grande Europe A EUR Acc

ISIN: LU0099161993
2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023 2024 (YTD)
?
Depuis le début de l'année
Carmignac Portfolio Grande Europe A EUR Acc +10.32 % -1.40 % +5.11 % +10.36 % -9.56 % +34.79 % +14.46 % +21.73 % -21.09 % +14.75 % +3.81 %
Indicateur de référence +7.20 % +9.60 % +1.73 % +10.58 % -10.77 % +26.82 % -1.99 % +24.91 % -10.64 % +15.81 % +1.45 %

Défilez à droite pour voir le tableau dans sa totalité

3 ans 5 ans 10 ans
Carmignac Portfolio Grande Europe A EUR Acc +5.24 % +10.84 % +7.37 %
Indicateur de référence +9.71 % +8.92 % +6.93 %

Défilez à droite pour voir le tableau dans sa totalité

Les performances passées ne préjugent pas des performancesfutures. Elles sont nettes de frais (hors éventuels frais d’entrée appliqués par le distributeur).

Source : Carmignac au 31/01/2024 .

Coûts d'entrée : 4,00% du montant que vous payez au moment de votre investissement. Il s'agit du maximum que vous serez amené à payer. Carmignac Gestion ne facture pas de frais d'entrée. La personne en charge de la vente du produit vous informera des frais réels.
Coûts de sortie : Nous ne facturons pas de frais de sortie pour ce produit.
Frais de gestion et autres frais administratifs et d’exploitation : 1,81% de la valeur de votre investissement par an. Cette estimation se base sur les coûts réels au cours de l'année dernière.
Commissions liées aux résultats : 20,00% lorsque la classe d'action surperforme l'indicateur de référence pendant la période de performance. Elle sera également dûe si la classe d'actions a surperformé l'indicateur de référence mais a enregistré une performance négative. La sous-performance est récupérée pendant 5 ans. Le montant réel variera en fonction de la performance de votre investissement. L'estimation des coûts agrégés ci-dessus inclut la moyenne sur les 5 dernières années, ou depuis la création du produit si elle est inférieure à 5 ans.
Coûts de transaction : 0,56% de la valeur de votre investissement par an. Il s'agit d'une estimation des coûts encourus lorsque nous achetons et vendons les investissements sous-jacents au produit. Le montant réel varie en fonction de la quantité que nous achetons et vendons.
Merci pour votre retour !