Flash Note

L'influence croissante des marchés émergents Les marchés émergents façonnent le monde de demain

02.04.2021

Depuis le début des années 1980, les marchés émergents ont évolué plus rapidement que tout autre univers d'investissement. La hausse du niveau de vie, l’expansion de la classe moyenne, l’ouverture des marchés financiers, l’évolution des habitudes de consommation et l’urbanisation sont quelques-unes des nombreuses caractéristiques qui font des marchés émergents un terrain fertile pour les investisseurs en quête de croissance.

L'évolution des marchés émergents

Il y a quarante ans, les pays émergents représentaient 80 % de la population mondiale. Si cette part reste sensiblement identique aujourd’hui, sur la même période, leur influence économique et financière a augmenté de façon spectaculaire puisqu’ils génèrent désormais 58 % du produit intérieur brut (PIB) mondial, et cette part devrait continuer à augmenter1.

Évidemment, chaque pays est différent et évolue au fil du temps. Par exemple :

  • En 2000, l'Afrique du Sud était considérée comme étant le plus grand pays des marchés émergents et représentait à elle seule 16 % de l'indice MSCI Emerging Markets. Sa pondération n’est que de 0,6 % aujourd’hui2.
  • La Chine continue d’afficher une croissance exceptionnelle : sa contribution au PIB mondial est passée de 2 % à 18 % en seulement 30 ans3 , et elle représente désormais 41 % de l'indice MSCI Emerging Markets4.


Chez Carmignac, nous investissons sur les marchés émergents depuis notre création en 1989 : nous connaissons donc les contours et les vicissitudes de cet univers et sommes familiers de ses rebondissements. Nous avons toujours cru au potentiel de croissance des marchés émergents, quel que soit le contexte mondial, et sommes toujours restés fidèles à nos convictions, même dans les périodes difficiles lors desquelles d’autres n’y voyaient plus d’attrait.

Un univers riche en opportunités

Les marchés émergents sont moins cycliques qu’auparavant.

L'une des principales critiques adressées à l’encontre des économies des marchés émergents est qu'elles restent trop fortement dépendantes des exportations de matières premières (les exemples les plus notables étant la Russie et l'Arabie saoudite), les rendant ainsi très cycliques par nature. Cependant, le développement économique de la plupart des pays émergents implique la mise en œuvre de réformes structurelles à long terme qui leur permettent de réellement diversifier leur économie.

Après dix ans de sous-performance, les marchés émergents surperforment désormais les marchés développés.

Aujourd'hui, l'univers des marchés émergents est principalement porté par l'Asie du Nord-Est, qui a mieux géré la pandémie de COVID-19 que le reste du monde. Certains pays asiatiques ont même réussi à enregistrer une croissance économique positive en 2020, et cela en mettant en œuvre des programmes de relance bien plus modestes6 , révélant une qualité de croissance supérieure.


Le saviez-vous ?

En 2020, la Chine et le Vietnam ont affiché une croissance annuelle du PIB de 1,9 % et 1,6 % respectivement, un exploit en regard des baisses de PIB de 4,3 % pour les Etats-Unis et de 7,6 % pour l'Union européenne7.


Dans l'ensemble, les fondamentaux macroéconomiques se sont améliorés pour de nombreux pays émergents.

Pour nombre d'entre eux, comme le Brésil, la balance courante est passée d'un déficit à un excédent. Avec la réouverture progressive des économies et la progression des campagnes de vaccination, cette tendance positive devrait se maintenir. Nous sommes donc de plus en plus optimistes quant aux perspectives des marchés émergents non seulement pour 2021, mais également pour les années suivantes.

Comment les investisseurs peuvent-ils tirer parti de cette croissance ?

1Part du PIB mondial basée sur la parité de pouvoir d'achat (PPA). Données de 2020 et prévisions pour la période 2021­2025. Source : FMI.
2Source : MSCI, 2021.
31990 : 4,04 %. 2020 : 18,55 %. Source : FMI.
4Source: MSCI.
5Données de 2019, à l'exception de la pondération de la Chine dans le PIB mondial à partir de 2020. Sources : Banque mondiale et FMI.
6Ensemble de mesures prises par un gouvernement pour stimuler l'économie, généralement en cas de crise.
7Source : Base de données du FMI, données de 2020.